ARISTOTE
384-322 av. J C.

et  "La codification du savoir".

Buste d'Aristote
Bronze de Lysippe



Biographie  -  Les Oeuvres principales      Home Page


 

   Biographie

Né à Stagire, en Macédoine, en 384; son père est médecin du roi de Macédoine. La médecine était une tradition de génération en génération dans sa famille; cela est certainement en relation avec la tendance d'Aristote à son attitude du concret, de la science expérimentale. Son père meurt lorsque Aristote a 17 ans. Il est envoyé alors par son tuteur à Athènes pour suivre l’enseignement de  Platon  à l’Académie d’Athènes (de 367 à 347 ). Il vouera une très grande estime à Platon, même s'il critiqua ses doctrines.

À la mort de Platon, Aristote aurait dû devenir son successeur dans la direction de l'Académie d’Athènes; il lui fut préféré Speusippe, neveu de Platon. Ne partageant pas la conduction de l'Académie imposée par Speusippe, il s’éloigne d’Athènes et fonde une école à Assos. Il rencontre Théophraste et se lie d’amitié avec le naturaliste qui travaillera plus de vingt ans à ses côtés.

Il est invité par Philippe de Macédoine en 343 à la cour et est nommé précepteur de son fils, le futur Alexandre le Grand.

En 335, quatre ans après l’accession au trône d’Alexandre, Aristote rentre à Athènes et fonde sa propre école, rivale de l’Académie le Lycée, ou Peripatos, ainsi nommé à cause du péristyle (galerie de colonnes faisant le tour extérieur ou intérieur d'un édifice) où se promenaient maîtres et disciples, qui recevront le nom de péripatéticiens.

À la mort d’Alexandre en 323 av. J.-C., une forte tendance antimacédonienne se propage à Athènes; Aristote est accusé d’impiété pour l’ode qu’il avait composée à la mort de son ami Hermias. Il quitte Athènes et se retire à Chalcis sur l’île d’Eubée où il meurt en 322 .

Les plus grands interprètes d'Aristote seront Averroès  qui par ses "Commentaires" fera connaître à l'Occident l'oeuvre d'Aristote et saint Thomas d’Aquin  qui au XIIIè siècle tente de concilier la philosophie aristotélicienne et la foi révélée des Écritures.


Biographie  -  Les Oeuvres principales      Home Page


 

   Les Oeuvres Principales

Parmi les quelque 170 titres mentionnés dans l’Antiquité, seuls 47 nous sont parvenus.

- Organon, nom donné à l’ oeuvre logique d’Aristote composée de six traités.

- De Anima, traité où Aristote cherche, à travers la découverte de la nature, de la substance et des propriétés de l’âme, à cerner le «comment» de la connaissance. Le livre III est dédié à la nature et aux fonctions de l'âme, entendue en tant qu'intelligence humaine.

- Parva Naturalia (« Petits Traités d’Histoire Naturelle »).

- Physique

- Métaphysique

- Traités sur les animaux

- Du ciel

- Météorologiques

- De la génération et de la corruption

- etc.


   Accueil