Walter Burley

Commentarium in Aristotelis De Anima librum  III



Présentation de l'Edition critique

- Structure de l'ouvrage

Couverture de

l'Edition critique





 Resumé Livre III   -  Structure de l'ouvrage   -  Codex   -  Sigles utilisées   -  Abréviations utilisées   -  Signes utilisés   -  Transcription des Manuscrits   -  Edition électronique   Home Page


 


Structure de l'ouvrage

Le "Livre III du De Anima" d' Aristote est articulé en 13 chapitres. Dans l'"editio bekkeriana" de 1831, le livre III va du chapitre 4, § 424 b 20 jusqu'au chapitre 13, § 435 b 20. Aristote expose sa pensée sur la partie rationnelle de l'âme à partir du chapitre 4.

Le "Commentaire" d' Averroès sur le livre III commence au chapitre 4 et plus précisément - et toujours selon la numérotation de l' "editio bekkeriana" de 1831 - au § 429 a 10 et s'articule en 68 Commentaires.

Toutefois, la partie concernant l'aspect rationnel du De Anima Livre III, est traitée par Averroès du Commentaire 1 au Commentaire 39, à la fin duquel il dit : "Et hic completus sermo de rationali".

La structure du " Commentaire" de W. Burley sur le livre III du De Anima est articulée en  51 Commentaires, du 1 au 50 et le 59.

Walter Burley suit pas à pas la structure présente dans le Commentaire d'Averroès, toutefois dans les 4 manuscrits contenant le Commentaire de Burley il n'y a pas de trace des commentaires n° 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58 ainsi que des commentaires n° 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68.

Aucun des quatre manuscrits, utilisés pour l'éition critique, ne fait référence à ces numéros de commentaires manquants et il n'y a pas des sauts dans la numérotation des folios dans les 4 manuscrits.
Burley interpose aux 58 Commentaires 13 Questions dont l'index est référencé sur le dernier folio de ces 4 manuscrits.

Remarque : Le Texte du traité d'Aristote, dans l'éition que j'ai éditée et que j'utilise dans cet ouvrage, compte 18 pages. Le Commentaire sur cet ouvrage fait par W. Burley compte 147 pages. Le commentaire de W. Burley dédie 138 pages aux 9 premières pages du traité d'Aristote (qui traitent de l'intelligence humaine) et seulement 9 pages aux 9 dernières pages de l'ouvrage d'Aristote.

 



   Home Page